Home page > Respiratoire
 

Authorize the processing of personal data
Edit email address
Invalid email
Email Sent
Authorize the processing of personal data

Respiratoire

Une réduction du débit respiratoire est une caractéristique de l'asthme et de la BPCO. La prévalence des maladies pulmonaires obstructives est en augmentation dans le monde entier.

En Belgique, on estime que :

  • 10% de la population souffre d'asthme
  • 6% de la population souffre de la BPCO

 

L'obstruction des voies aériennes est un déterminant négatif de la qualité de vie des patients.

Heureusement, des thérapies efficaces sont disponibles et de nouvelles thérapies continuent d'apparaître.

 

Asthme

L'asthme est une maladie inflammatoire chronique, caractérisée par une hyperréactivité des voies respiratoires entraînant une production de mucus et un rétrécissement des voies aériennes. Les crises sont souvent causées par des irritations telles que des allergènes et des particules de poussière qui ne provoquent aucune réaction chez les personnes non affectées. Même respirer de l'air froid peut provoquer une crise d'asthme ! 

Les symptômes d'une crise d'asthme sont : 1

  • l'essoufflement
  • sifflement
  • toux
  • sentiment d'oppression dans la poitrine

 

Heureusement, nous pouvons garder l'asthme sous contrôle grâce à des médicaments chroniques qui préviennent les crises graves. Cela permet aux patients de reprendre leurs activités quotidiennes.

L'asthme coïncide souvent avec d'autres maladies chroniques et affections de longue durée comme la rhinite allergique ou le rhume des foins, l'obésité et l'apnée du sommeil. Cela peut affecter la qualité de vie du patient et ses choix de traitement.1

 

BPCO

La BPCO est une maladie des voies respiratoires reconnue par une obstruction bronchique réversible, généralement progressive et incomplète. Elle est causée par une réaction inflammatoire anormale des poumons aux gaz ou particules nocifs. Le déclencheur le plus courant est le tabac. L'emphysème pulmonaire et la bronchite chronique sont deux formes de BPCO, chacune ayant ses propres caractéristiques. Ils peuvent se produire séparément ou ensemble. La maladie n'apparaît que chez les adultes.

Chez les patients atteints de BPCO, on observe une détérioration des petites voies respiratoires et des dommages aux vésicules pulmonaires. Cela réduit la fonction pulmonaire. Les symptômes possibles sont les suivants 2

  • toux chronique
  • production de crachats
  • urgence respiratoire
  • oppression

 

Adhérence et thérapies non pharmacologiques

L'asthme et la BPCO sont des maladies chroniques. Une utilisation correcte des médicaments est essentielle.1,2 Cela signifie que la thérapie d'entretien prescrite doit être correctement respectée et qu'une technique d'inhalation correcte est d'une grande importance, car elle permet de mieux contrôler la maladie et donc d'améliorer la qualité de vie du patient. Il est donc essentiel de bien connaître l'utilisation correcte des inhalateurs, pour laquelle l'application "MyPuff" peut être utilisée, un outil utile comprenant les instructions d'utilisation des inhalateurs disponibles.3

En plus des traitements pharmacologiques, des interventions non pharmacologiques sont nécessaires pour aider à améliorer la gestion des symptômes et/ou réduire les risques futurs.1,2 L'arrêt du tabac est l'intervention la plus importante dans les maladies pulmonaires chroniques car la fumée de tabac est la principale cause de BPCO et un déclencheur majeur de l'asthme.2 Chez les patients souffrant d'asthme allergique, éviter les déclencheurs est la première étape pour prévenir l'aggravation des symptômes de la maladie. Les allergènes des acariens, des animaux domestiques et du pollen sont des déclencheurs courants.1

En outre, un exercice régulier adapté à chaque patient présente des avantages évidents pour la santé et un effet positif sur la qualité de vie du patient.1,2 

Pour plus d'informations sur les dernières nouvelles de Chiesi concernant les maladies respiratoires, consultez notre section LinkedInFacebook or News-section 

 

[1] Lignes directrices de la GINA (pages 20, 70, 71, 85, 87 marquées pour approbation)

[2] GOLD 2020 (pagina’s 9,12, 21, 22, 82, 88 marquées pour approbation)

[3] Application MyPuff , disponible pour Android et Apple